BUDGET 2017

50 Millions d'euros pour innover et investir sur le territoire

 

 

LE RÉSULTAT D'UN PROCESSUS
DÉMOCRATIQUE

Le budget de la Collectivité n'est pas un document ou un acte « technique ».
Il est le résultat d'un travail démocratique (nombreuses réunions des différentes commissions, du Bureau et du Conseil communautaire) au cours duquel chacun des élus représentant les 92 Communes formant la Collectivité a pu s'exprimer.
Il représente la traduction immédiate du projet porté pour le Grand-Figeac, avec pour objectifs la cohésion, l'équilibre et le développement de notre territoire.

ENTRE RÉFORMES TERRITORIALES
ET CONTRAINTES SUR LES FINANCES
PUBLIQUES

Ce budget intervient dans un contexte de profondes transformations dans le paysage institutionnel local : Fusion des Régions, création des Métropoles, redistribution des compétences entre Collectivités, regroupement des Intercommunalités, dont la création du Grand-Figeac le 1er janvier dernier, qui résulte de la fusion de 2 Communautés de Communes et de 3 Syndicats (SMIRTOM, Pays, Premiers Pas en Ségala).
Également, dans un objectif de redressement des comptes publics, l'État continue en 2017 de réduire les dotations de fonctionnement habituellement versées aux Collectivités Locales, ce qui représente au total pour le Grand-Figeac un « manque à gagner » de 3,5 Millions d'euros sur la période 2014 / 2017.

 

 

LES FRUITS DU DÉVELOPPEMENT

La « zone d'emploi » de Figeac, au sens de l'INSEE, compte au total plus de 17 000 emplois.
Elle a été récemment reconnue comme faisant partie des 35 bassins d'emploi (sur plus de 300), ayant enregistré une hausse du nombre d'emplois industriels en France ces 15 dernières années.
Le taux de chômage y est nettement inférieur aux moyennes nationale et départementale.
Ces résultats proviennent, bien sûr, du dynamisme des entreprises locales.

L'Intercommunalité a également créé les conditions de ce dynamisme en investissant largement ces dernières années en matière d'infrastructures, de zones d'activités, d'immobilier et de services d'accueil des entreprises.
Cette politique s'avère bénéfique sur l'emploi, l'activité et les services mais également sur la richesse fiscale des Collectivités, Intercommunalités et Communes concernées qui, sans intervention sur le taux pratiqué en 2017 auprès des entreprises, connaît une évolution sensible de la base et donc de ce produit de fiscalité.

Ainsi, malgré les contraintes et au regard des fruits dégagés par sa politique de développement économique, le Grand-Figeac est capable de maintenir un bon niveau d'autofinancement, de porter un programme d'investissements « exceptionnels », de développer les services à la population et d'augmenter ses aides aux associations..

 

Les données clefs du budget 2017

 

 

Budget principal budgets annexes 2017

 

1 581 000 € POUR LES ASSOCIATIONS

La Communauté de Communes ne dispose pas d'une « clause générale de compétence » lui permettant juridiquement d'intervenir par subvention dans tous les domaines associatifs.
L'enveloppe affectée en 2017 (1 581 000 €) est supérieure à celle de 2016 à périmètre égal (1 366 000 €) et concerne toutefois de nombreux champs de la vie associative : social, petite enfance, jeunesse, sport, culture, agriculture (mutuelle « Coups durs », aides forestières), économie, tourisme, développement durable et environnement.
À noter, dans le domaine de la jeunesse, la reconduction cette année de l'enveloppe de 30 200 € ouverte depuis 2016 pour l'aide aux 7 associations du territoire (Assier, Bagnac-sur-Célé, Cajarc, Capdenac-Gare, Figeac, Lacapelle-Marival, Lissac-et-Mouret) qui organisent des accueils de loisirs.
Également, un effort particulier a été fait pour soutenir les « Ballons Rouges », association gestionnaire de la crèche de Cardaillac, dans le cadre de son changement de statut.

 

 

1 178 000 € POUR LE C.I.A.S.
ET LES SYNDICATS DE COMMUNES

À travers ses participations financières, le Grand-Figeac soutient l'action sociale (Centre Intercommunal Action Sociale), la formation et le développement (Maison de la Formation et Pôle Équilibre Territorial et Rural), l'aménagement des rivières et la qualité des eaux de baignade (Syndicat Rance et Célé), l'agriculture (Marchés aux agneaux d'Assier), le très haut débit (Syndicats numériques du Lot et de l'Aveyron), la culture et le patrimoine (Parc des Causses du Quercy), le tourisme (Syndicat du Lac de Latronquière).

 

SANTÉ, ÉCONOMIE, ENVIRONNEMENT, CULTURE, PATRIMOINE...
INNOVER POUR LE TERRITOIRE

 

Les évolutions législatives, la vision des élus sur le développement de notre territoire et les choix opérés au regard de l'expression des besoins de la population entraînent un important accroissement des domaines d'activités et d'intervention du Grand-Figeac.

En matière de santé, après l'élaboration du Contrat Local de Santé en 2015, l'enjeu prioritaire est de garantir pour l'avenir la présence sur le territoire de professionnels de santé en nombre suffisant pour répondre aux besoins, et en particulier de médecins généralistes.
En plus de la structuration et de l'animation d'un réseau de professionnels sur notre territoire, dont se charge un coordinateur de santé recruté par le Grand-Figeac, deux actions sont en œuvre :

Carré bleu Le soutien financier apporté par l'Intercommunalité à l'aménagement, par les Communes, de Maisons Pluridisciplinaires de Santé (Lacapelle-Marival - 213 050 € accordés, Leyme - 25 160 € accordés, Assier, Aynac, Figeac, Capdenac-Gare et Latronquière - en projet).
Carré bleu Le recrutement de deux médecins généralistes salariés et d'assistantes médicales par le Grand-Figeac, qui s'installeront dans la Maison de Santé de Lacapelle-Marival à la rentrée.
Il s'agira du premier établissement de ce type dans le Lot.

Dans les domaines du développement économique et de l'environnement, la Communauté de Communes a pris les initiatives suivantes :

Carré bleu Création, en collaboration avec l'IUT de Figeac, d'un « FAB LAB » (fabrication laboratory), laboratoire de fabrication qui est un lieu d'expérimentation ouvert à tous pour le développement de la fabrication numérique.
Carré bleu Organisation à Figeac des rencontres nationales des « Territoires à Énergie Positive » en septembre 2017.
Carré bleu Lancement d'un « Plan Climat Air Énergie » à l'échelle du Grand-Figeac.
Carré bleu Lancement d'un programme de rénovation de l'éclairage public, plus respectueux de l'environnement, grâce à d'importants financements de l'État.

En matière de culture et de patrimoine, engagement d'un contrat local d'éducation artistique (accueil d'artistes en résidence sur le territoire), dépôt cet été d'un dossier de labellisation de l'ensemble du territoire en Pays d'Art et d'Histoire, développement du parc de matériel de spectacle qui sert notamment aux associations, gestion de son réseau de lecture publique, dont le réseau multi-sites constitué sur le secteur du Haut-Ségala.
Une enveloppe de 51 000 € a également été ouverte pour soutenir des opérations communales de conservation et de réhabilitation du patrimoine.

 

18,6 MILLIONS D'EUROS D'INVESTISSEMENTS POUR DÉVELOPPER
LES SERVICES À LA POPULATION ET FAVORISER L'EMPLOI

 

 

Investissement budget principal budgets annexes 2017

Alors que l'investissement public local a continué à reculer en France en 2016, le Grand-Figeac, compte-tenu de son dynamisme économique et d'un endettement faible (la dette par habitant s'établit à 175 € fin 2016 alors qu'elle était en moyenne de 167 € en 2014 pour ce type de Communautés) fait sensiblement progresser son budget d'investissements.
Les élus communautaires ont décidé d'orienter majoritairement ces investissements sur les services à la population et les infrastructures de développement économique.

En matière de services à la population, un programme d'investissements exceptionnels de 10 M € est engagé :

Rénovation et extension du centre aquatique couvert Capdenac-Gare), dont les travaux sont en cours, modernisation des lieux d'apprentissage de la musique (écoles de musique d'Assier, Cajarc, Capdenac-Gare, Figeac et Lacapelle-Marival) et construction d'un centre d'exploitation routier mutualisé entre la Communauté et le Département du Lot.

Également, plus de 3 M € ont été inscrits pour accompagner la politique de développement économique et poursuivre l'aménagement de zones d'activités (Quercypôle Cambes / Lissac-et-Mouret et Herbemols Figeac notamment), sur lesquelles d'importants projets d'installation d'entreprises sont déjà identifiés.

Parallèlement, le Grand-Figeac continue à investir en matière de voirie et d'éclairage public (2,5 M €), pour la mise en accessibilité de ses équipements aux personnes handicapées, pour l'aménagement des cœurs de Villes et Villages, en matière de tourisme (Tolerme), d'habitat et de structures d'accueil des jeunes enfants (études de construction de la nouvelle crèche de Cardaillac) et également pour favoriser le développement durable (programme d'actions « territoire à énergie positive ») et l'agriculture (aides forestières, étude climagri, projet viticulture).

 
 
 

 

bouton haut de page

 
© COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU GRAND - FIGEAC - 2014   |   Plan du site   |   Tous droits réservés