Le plan climat du Grand-Figeac se construit !




                      Le Guide de l'éclairage public




             
                 Le PCAET, outil de développement durable



                    
                  

                      Le Grand-Figeac désigné Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte

               

                                           

 

 
 
 

Sommaire

 

PLAN CLIMAT AIR ÉNERGIE
TERRITORIAL (PCAET)

La Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte de 2015 a renforcé le rôle des collectivités territoriales dans la lutte contre le changement climatique, et leur a confié notamment la coordination de la Transition Énergétique sur leur territoire. Le Grand-Figeac, collectivité de proximité et dont le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) définit un de ses objectifs par « S'engager sur la voie de la Transition Énergétique », a souhaité élaborer son PCAET afin de doter le territoire d'un outil dynamique répondant localement aux enjeux du développement durable, d'attractivité du territoire et d'amélioration du cadre de vie.

 

Illustration 5 enjeux

Cette démarche locale engage le territoire à réduire ses émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), sa dépendance aux énergies fossiles et la facture énergétique de toutes ses composantes, à se préparer aux impacts du changement climatique ou encore à maintenir sa qualité de l'air. Ces travaux seront suivis et évalués de manière à ajuster régulièrement le contenu et les objectifs du PCAET en fonction de l'évolution du territoire.

Le PCAET est un projet territorial de développement durable stratégique et opérationnel composé :
d'un diagnostic des enjeux climat-air-énergie du territoire, permettant de préciser les forces et faiblesses ainsi que les principaux enjeux locaux en matière de transition énergétique.
d'une stratégie territoriale, définissant les orientations politiques à suivre dans la mise en œuvre effective du plan.
d'un programme d'actions concret et opérationnel, explicitant les opérations à mener par la collectivité et ses partenaires.
d'un dispositif de suivi et d'évaluation du plan, afin de juger de l'efficacité des actions accomplies et programmées.
d'une évaluation environnementale stratégique du plan, qui analyse les impacts des actions du programme d'actions.
d'une déclaration environnementale précisant la manière dont ont été pris en compte des avis formulés lors des consultations réglementaires.

Il s'articule, entre autres, avec les outils de planification et les documents d'urbanisme tels que le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), et le Plan Local d'Urbanisme intercommunal (PLUi) en cours d'élaboration.

 

Photo Marie TABARLY

MARIE TABARLY
Agent du Grand-Figeac

 

Depuis le 24 février 2020, Marie TABARLY a rejoint les rangs du Grand- Figeac au poste de chargée de mission énergies renouvelables.

Elle vient donc renforcer le service transition énergétique du Pôle Développement.

Ses missions sont centrées autour de la lutte contre le dérèglement climatique à l'échelle du territoire et consistent dans un premier temps à développer le photovoltaïque ainsi qu'à suivre l'étude de programmation énergétique.

Originaire de Puybrun dans le nord du département, Marie TABARLY s'est spécialisée dans la maitrise de l'électricité et de l'énergie à travers plusieurs expériences professionnelles à Paris et Bordeaux.

« J'ai candidaté pour deux raisons : le poste est motivant de par sa diversité, intéressant puisqu'il s'agit du domaine des énergies renouvelables, en plein développement, et qui correspond pleinement à ma formation professionnelle. J'avais aussi envie de revenir dans le Lot où j'ai grandi et où réside ma famille. »

 

Contact : 05 65 11 47 51 – mél : marie.tabarly@grand-figeac.fr

 

Un diagnostic qui renforce la connaissance du territoire

L'analyse de l'état initial a permis d'établir les constats nécessaires à la définition des enjeux du territoire. Aussi, il est remarqué que malgré une forte dépendance aux énergies fossiles, la production d'énergies renouvelables est déjà intéressante et variée, et représente 19% de la consommation du territoire.

Il apparaît également que :Répartition de l'usage de l'énergie sur le territoire
■ L'habitat et la mobilité représentent plus de 50 % de la consommation énergétique du territoire.
■ Les habitants supportent directement plus de 60 % des dépenses énergétiques du territoire, soit près de 63 Millions € par an, à travers leurs dépenses de logement et de transport.
■ Le secteur agricole, bien qu'émetteur de gaz à effet de serre, participe grandement à la neutralité Carbone du territoire et à la production alimentaire. Avec la forêt, ils sont toutefois les secteurs les plus vulnérables au changement climatique.

 
 

997 GWh consommés
Illustration 1 en 2013

Soit l'équivalent de
600 000 stères de bois
ou
100 millions de litres de fioul

189 GWh produits
Illustration 1 en 2013

=
62% Bois-énergie
32% Hydroélectrique
6% Solaire PV

Facture énergétique :
Illustration 1 160 M€ / an

Soit 2350 €/hab./an

401 kteqCO2 émises
Illustration 1 en 2013

Prairies permanentes
et
Forêts absorbent le Carbone


Une démarche concertée

Une démarche concertée

L'élaboration du PCAET a été menée en large coopération avec les partenaires et acteurs socio-économiques du territoire. Aussi, les élus du Grand-Figeac ont oeuvré à la construction du Plan dans la durée avec près de 30 structures différentes représentatives des thématiques abordées.
De plus, l'ouverture de consultations (Autorité environnementale, citoyens, État, Région) a permis de faire évoluer le document en prenant en compte l'expression de tous.


Une Stratégie pour devenir Territoire à Énergie Positive (TEPOS)

Les points clés de la stratégie définie par le Grand-Figeac se résument à :

Un programme massif de rénovation énergétique du bâti existant et de maîtrise des consommations d'énergie.

Des objectifs ambitieux de développement des énergies renouvelables, dans une logique de mix énergétique et de relocalisation de l'économie liée à l'énergie.

Sortir du tout pétrole pour le transport/mobilité implique des modifications importantes (utilisation du bioGNV, hydrogène, électricité,…).
Des actions fortes pour la réduction des déplacements (transports collectifs, nouveaux services, réorganisation).

Agriculture et forêt jouent un rôle majeur : fourniture de ressources et stockage carbone.
Modification des pratiques culturales /alimentation.

La Stratégie Territoriale formule alors :
La scénarisation Territoire à Énergie Positive (TEPOS) à l'horizon 2050.
Les propositions d'objectifs chiffrés du PCAET en matière de maîtrise de l'énergie, de qualité de l'air, d'émission de gaz à effet de serre et de développement des énergies renouvelables.
Les propositions d'orientations et d'axes stratégiques du PCAET.

Objectif TEPOS 2050

Un plan d'actions multipartenarial pour une transition énergétique opérationnelle

Le plan d'actions s'est construit en concertation avec les acteurs socio-économiques du territoire, afin d'assurer l'implication de tous pour la réussite des objectifs fixés. Aussi, pas moins de 48 actions ont été détaillées et seront réalisées, sur la première période de 6 ans à venir, par le Grand-Figeac (pour environ la moitié des actions), d'autres collectivités ou établissements publics, organisations professionnelles ou acteurs privés (habitants, associations, entreprises).

 

Répartition des actions par objectif

 

Quelques actions initiées dans le PCAET du Grand-Figeac :

Soutenir la rénovation énergétique des logements
Améliorer l'efficacité des équipements d'éclairage public
Renforcer l'éducation à l'environnement et au développement durable du jeune public
Élaborer un schéma territorial des énergies renouvelables
Développer, renforcer et structurer les réseaux énergétiques
Faire émerger des projets bois-énergie de petite et moyenne puissance
Élaborer et mettre en œuvre un Plan de Mobilité Durable du territoire
Déployer un service de Transport à la Demande
Intégrer les objectifs du PCAET dans le PLUi
Analyse territoriale de l'énergie et des gaz à effet de serre pour l'agriculture et la forêt
Élaborer une Charte Forestière de Territoire
Étudier le potentiel de développement des filières maraîchage et châtaigne

 

 

 

Le Plan Climat Air Énergie Territorial du Grand-Figeac,
un outil au service du développement durable du territoire.

Conformément à la LOI n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte, et après en avoir délibéré le 30 juin 2016, le Grand-Figeac a élaboré un Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) intégrant la dimension territoriale de l'action de lutte contre le changement climatique.

Le PCAET est une réponse locale aux enjeux globaux du changement climatique. Il a pour objectifs d'anticiper la fracture énergétique, les effets de l'évolution du climat et de s'en prémunir. Tous les domaines de la vie quotidienne sont concernés : la mobilité, l'habitat, les déchets, l'urbanisme, les activités agricoles et les activités industrielles.
Il aborde les thématiques suivantes : les consommations et productions d'énergies, les émissions de gaz à effet de serre et de polluants, la séquestration Carbone et la vulnérabilité du territoire face au changement climatique.

Le Plan s'est construit de manière concertée : la population et les acteurs du territoire ont été invités à se mobiliser à travers différentes phases de travail : diagnostic, stratégie territoriale, programme d'actions, système de suivi, ...

Conformément au Code de l'Environnement et aux procédures destinées à assurer l'information et la participation du public à l'élaboration de certaines décisions susceptibles d'avoir une incidence sur l'environnement, le projet PCAET a fait l'objet d'une Évaluation Environnementale Stratégique (EES) et d'un rapport environnemental. Il a été soumis pour avis à la Mission Régionale d'Autorité environnementale (MRAe), à l'État et à la Région Occitanie Pyrénées/Méditerranée et a fait l'objet d'une consultation publique, et ce dans le but d'améliorer le contenu du Plan.

Le respect des étapes de ce processus a abouti à l'approbation par le Conseil Communautaire du 11 décembre 2019 à Corn du PCAET du Grand-Figeac. Les documents le composant sont consultables librement, ci-après.

Etapes PCAET

 

icone télécharger   Documents composants le PCAET du Grand-Figeac :

icone fichier PDF Ø. Délibération d'approbation du PCAET du Grand-Figeac

icone fichier PDF 1. Déclaration environnementale

icone fichier PDF 2. Rapport de synthèse

icone fichier PDF 3. Diagnostic

icone fichier PDF 4. Stratégie

icone fichier PDF 5. Plan d'actions

icone fichier PDF 6. Rapport d'évaluation environnementale

icone fichier PDF 7. Livret de concertation et de participation

icone fichier PDF 8. Avis MRAe État Région Public

 

 

 

LE PLAN CLIMAT DU GRAND-FIGEAC
SE CONSTRUIT !

Illustration Plan Climat

La Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) du 17 août 2015 consacre sont titre VIII à « La transition énergétique dans les territoires ». Le lieu de l'action est alors défini : le Territoire, là où sont réunis tous les acteurs, élus, citoyens, entreprises, associations... Autant de forces vives qui ont entre leurs mains les cartes pour relever le défi de la lutte contre le changement climatique.


PRODUCTION D'ÉNERGIES RENOUVELABLES PAR FILIÈRE - GWh

Production d'énergies renouvelables par filière - GWh


OBJECTIF TÉPOS
équilibre entre consommation énergétique & production d'énergies renouvelables en 2050

Equilibre entre consommation énergétique & production d'énergies renouvelables en 2050

Pierre angulaire de la sobriété énergétique, du développement des énergies renouvelables et de la qualité de l'air, le Plan Climat-Air-Énergie Territorial (PCAET) du GRAND-FIGEAC se veut synonyme de développement économique, d'attractivité et de qualité de vie à un échelon représentatif des enjeux de mobilité (bassin de vie) et d'activité (bassin d'emploi).

Le travail initial de diagnostic territorial, mené par le service développement durable du Pôle Développement, est un préalable indispensable pour mettre en place les fondations du PCAET grâce à une connaissance fine de l'existant.

carré vert les logements et les transports sont responsables de plus de 50 % de la consommation énergétique du territoire.
carré vert les habitants supportent directement plus de 60 % des dépenses énergétiques du territoire, soit près de 63 Millions € / an.
carré vert le secteur agricole est celui qui émet le plus de gaz à effets de serre mais participe parallèlement grandement à la neutralité Carbone du territoire et à la production alimentaire.

C'est sur la base de ces constats que nous avons défini une stratégie ambitieuse, à savoir devenir Territoire à Énergie POSitive (TÉPOS) à l'horizon 2050 !
Pour ce faire, il conviendra de conjuguer une baisse des consommations d'énergie (- 50 %) et une augmentation des productions d'énergies renouvelables (+ 62 % pour l'électricité et la chaleur).

Afin d'atteindre ces objectifs, un plan d'actions opérationnel est en cours d'élaboration pour les six prochaines années et sera suivi et évalué dans le temps. Ce programme de quelques 45 actions, portées par le Grand-Figeac ou par les acteurs socio-économiques du territoire, est co-construit avec les acteurs du territoire et s'adressera à tous les secteurs d'activités concernés.

Contact :

Pôle Développement du GRAND-FIGEAC
Service Développement Durable
Hervé TEYSSEDOU : 05.65.11.08.08

 

 

DÉMARCHE AMBITIEUSE


Logotype ADEMELe PCAET est élaboré dans le cadre d'une démarche régionale portée par l'ADEME Occitanie : la Communauté de Communes est intégrée dans un Club de territoires qui se sont engagés à favoriser la concertation, à travailler de manière collective, à finaliser le projet de PCAET avant les échéances réglementaires. Le territoire bénéficie d'une aide technique et financière de l'ADEME.

 

 

Le PCAET, signification :

 

PLAN


Le PCAET est une démarche de planification, à la fois stratégique et opérationnelle. Il concerne tous les secteurs d'activité, sous l'impulsion et la coordination d'une collectivité porteuse. Il a donc vocation à mobiliser tous les acteurs économiques, sociaux et environnementaux.

 

CLIMAT


Le PCAET a pour objectifs :

- de réduire les émissions de GES du territoire (volet « atténuation ») ;
- d'adapter le territoire aux effets du changement climatique, afin d'en diminuer la vulnérabilité (volet « adaptation »).

 

AIR


Les sources de polluants atmosphériques sont, pour partie, semblables à celles qui génèrent les émissions de GES (en particulier les transports, l'agriculture, l'industrie, le résidentiel, le tertiaire). Dans le cas des GES, les impacts sont dits globaux tandis que pour les polluants atmosphériques ils sont dits locaux.
Le changement climatique risque d'accentuer les problèmes de pollution atmosphérique (ex : ozone lors des épisodes de canicule).

 

ÉNERGIE


L'énergie est le principal levier d'action dans la lutte contre le changement climatique et la pollution de l'air avec 3 axes de travail : la sobriété énergétique, l'amélioration de l'efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables.

 

TERRITORIAL


Le plan climat air énergie s'applique à l'échelle d'un territoire. Le mot territoire ne s'interprète plus seulement comme échelon administratif mais aussi, et surtout, comme un périmètre géographique donné sur lequel tous les acteurs sont mobilisés et impliqués.

 

A consulter   Liens à consulter / informations :

- DREAL Occitanie

- Région Occitanie

 

- ADEME et ADEME Occitanie

 

 

A télécharger   Documents à télécharger :

État Initial de l'Environnement de l'Évaluation Environnementale Stratégique (à venir)

 
Le Point de vue de l'État - nov. 2017
 
     
     

 

   
Illustration étoiles

Le GUIDE de L'ÉCLAIRAGE PUBLIC

Réalisé par le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement du Lot
dans le cadre du programme Territoire à Énergie Positive pour la croissance verte du Grand-Figeac

 

L'éclairage public est un des équipements les plus vétustes des communes françaises !

Vieillissantes, énergivores, 75 % des installations ont plus de 25 ans. Les conséquences impactent directement le budget des collectivités : 48 % de leur consommation électrique servent à éclairer les rues !

L'éclairage public est au cœur de problématiques nouvelles et doit aujourd'hui répondre à des exigences précises. L'éclairage public est au carrefour d'enjeux locaux cruciaux :

• des enjeux environnementaux : maîtrise de la consommation d'énergie, diminution des nuisances lumineuses,pollution du ciel nocturne, influences sur la destruction de la faune,
• des enjeux sociaux : sécurité et confort des espaces publics,
• des enjeux économiques : diminution de la facture énergétique des collectivités.

Il contribue aussi à la mise en valeur du patrimoine particulièrement riche de nos communes.

Désormais compétent pour l'éclairage public, le Grand-Figeac a sollicité le CAUE du Lot afin d'étudier cette question importante. Fruit de cet étroite collaboration, la production de ce guide permettra d'assurer la qualité et la cohérence dans nos projets d'aménagement. Il permettra aussi de savoir précisément ce qu'il convient de faire selon nos besoins et de trouver des solutions parfois simples à cet enjeu d'envergure.

Ce fil conducteur sera novateur pour notre territoire. En effet, il s'agit du premier guide d'éclairage intercommunal en Occitanie et je suis certain qu'il fera école et nous guidera dès à présent pour l'éclairage durable du Grand-Figeac.

Je compte sur vous tous pour le mettre en lumière !

 

Vincent LABARTHE       
Président du Grand-Figeac       

 
Guide de l'éclairage public

“ Le guide aborde les enjeux d'un projet d'éclairage public à travers des thèmes clés. Il propose des objectifs qualitatifs et des "élements guides" de projet pour des thèmes directement en prise avec les compétences des collectivités. Il aborde aussi des thèmes relevant d'initiatives privées qui méritent d'être intégrés dans le projet de la collectivité car ils concourent, comme l'éclairage public, à la qualité du paysage nocturne du bourg. ”

 

[ Téléchargement ] icone téléchargement

 

 

 

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Le Grand-Figeac désigné Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte (TEPcv) !

 

Depuis décembre 2015, le Grand-Figeac, via le Syndicat Mixte du Pays de Figeac, est lauréat de l'appel à projet TEPcv lancé par le Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie.

Il affiche un partenariat entre le Syndicat Mixte du Pays de Figeac, la Communauté de Communes du Haut-Ségala, la Commune nouvelle de Sousceyrac-en-Quercy, la Commune de Bagnac-sur-Célé, le service Énergie des Fermes de Figeac, Quercy Énergies, la FDEL (1), le CRPF (2) et le SYMLAT (3) pour mobiliser des fonds de soutien du ministère.

Fort de cette reconnaissance pour les 3 prochaines années, le territoire peut ainsi engager ses actions de transition énergétique qui se concrétiseront entre autres par des travaux d'amélioration énergétique de son patrimoine bâti intercommunal, la lutte contre la précarité énergétique avec le soutien à la rénovation des logements dans le cadre du PIG, l'amélioration de l'efficacité des équipements d'éclairage public par la réduction de la période d'éclairage et de la consommation d'énergie, l'expérimentation d'un service d'accompagnement dédié à la rénovation énergétique du parc privé, ou bien encore le développement d'une mobilité durable à travers une réflexion sur les véhicules électriques.

Enfin, et avec le soutien de l'ADEME (4) Midi-Pyrénées, le territoire bénéfice depuis le 1er mars 2016 d'une animation interne dédiée au programme ainsi qu'à la transition énergétique partagée avec la Communautés de Communes du Haut-Ségala et la Commune nouvelle de Sousceyrac-en-Quercy.

 

Vous habitez dans un territoire à énergie positive

 

100 % Territoires à énergie positive

 

Contact :

Hervé Teyssedou - Tél. 05 65 11 08 08

(1) Fédération Départementale d'Électricité du Lot
(2) Centre National de la Propriété Forestière
(3) Syndicat Mixte du Lac du Tolerme
(4) Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN ACTION

Déjà lauréat de l'appel à projet «Territoire à Énergie Positive pour la croissance verte» du Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, notre territoire se développe afin d'œuvrer à l'organisation de la Transition Énergétique.

Car, au-delà de ce programme d'investissement relatif aux économies d'énergie (rénovation éclairage public, rénovation énergétique des équipements structurants communautaires, etc.) et audéveloppement de mesures liées à la maîtrise de l'énergie et aux énergies renouvelables - qui sera soutenu à hauteur de 55 % par le Ministère (soit 2 M €) - la Transition Énergétique se structure !

En effet, l'élaboration du Plan Climat Air-Énergie Territorial (PCAET) - dont nous serons la première collectivité de la nouvelle Région Occitanie à en adopter le contenu - constituera un indispensable projet local de développement durable qui s'appuiera sur un diagnostic de l'état de notre territoire en matière de consommation / production d'énergie, d'émission de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques, afin d'élaborer une stratégie et un plan d'actions opérationnel à l'horizon 2050 déterminants pour poursuivre les objectifs de développement du territoire (réappropriation des ressources, réduction des dépenses, relocalisation de l'économie énergétique, etc.) et d'atténuation du changement climatique. L'objectif étant de structurer une démarche visant la labellisation «TEPOS» (Territoire à Énergie POSitive) se caractérisant par une baisse totale de 50 % des consommations énergétiques tout en couvrant les besoins restants avec une production d'origine renouvelable et locale.

Enfin, l'ensemble de ces projets de développement seront à l'honneur les 27, 28 et 29 septembre 2017 à Figeac car nous avons été retenus par le Réseau national TEPOS pour l'organisation des 7èmes Rencontres nationales «Énergie & Territoires ruraux : vers des Territoires à Énergie POSitive». Rassemblant chaque année près de 400 participants de tous horizons (élus, techniciens, professionnels, citoyens...), elles sont l'occasion de partager, d'échanger et de collaborer pour trouver des solutions collectives aux enjeux locaux en matière de Transition Énergétique. Notre territoire sera alors le laboratoire vivant de la Transition Énergétique !

 


 

Article de presseArticle de presse sur l'animation sur les plantes, réalisée le 10 août 2018 par le CPIE de Haute Auvergne, la compagnie Les Cailloux Brûlants et Grand-Figeac dans le cadre de l'Atlas de la Biodiversité Territoriale (action du programme Territoire à Énergie positive - TEPcv) :

 

Illustrations animation sur les plantes

 

En balade, pour tout savoir sur les plantes de notre quotidien !

 

C'est sous un beau soleil d'été que plus de 30 personnes dont 8 enfants, se sont retrouvées ce vendredi 10 août à Gorses pour parler et entendre parler des plantes et des fleurs de nos chemins. Fausto ARAQUE, Vice-président en charge de l'environnement et Claudine RIGAL, Maire de Gorses, accueillent en cette fin d'après-midi les habitants et les touristes pour cette promenade accompagnée autour du bourg, organisée par le Grand-Figeac (*) avec l'aide de la commune.

Il s'agit d'une action gratuite de l'Atlas de la Biodiversité en cours sur le Haut Ségala, soutenue par le programme Territoire à Énergie Positive (TEPcv). Cette balade est conduite par l'animateur du CPIE Haute Auvergne (**), Denis HERTZ, qui guide les participants et leur raconte l'histoire scientifique des plantes. Cette promenade est aussi contée... mais la conteuse, Cécile DEMAISON, de la compagnie Les Cailloux Brûlants, s'est glissée dès le départ parmi les participants. Elle fait la surprise, personne ne soupçonne les histoires qu'elle va apporter.

Au fur et à mesure du chemin, on découvre des plantes communes, qui soignent comme l'Achillée, des plantes arbustives qui piquent comme le Houx, des plantes magiques comme le Millepertuis, on prend des notes et on fait un herbier pour ceux qui étudient dans ce domaine, ou on décore son chapeau tout simplement. La balade est ponctuée de pauses poétiques où sont racontées les origines de ces plantes et leur histoire jusqu'à nous.

De merveilleux moments passés pour les plus petits et aussi les grands, à apprendre sur la nature... et aussi à rêver. Voilà une promenade bien réussie, tous se plaisent à siroter un verre de jus de fruit offert par le Grand-Figeac au retour de cette balade et ne souhaitent qu'une chose : repartir bientôt. Merci à tous.

 

(*) Pôle développement de la Communauté de Communes du Grand-Figeac 05 65 11 47 51
(**) Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement de Haute Auvergne 04 71 48 49 09

 

 

« PRÉSERVER LA VIE DES SOLS
POUR DÉVELOPPER UNE AGRICULTURE DURABLE »

La conférence affichait complet !

 

Vendredi 7 septembre, à Capdenac-Gare devant une salle de cinéma comble, Vincent Labarthe a tenu à remercier les 230 personnes venues assister à cette conférence proposée dans le cadre de l'élaboration du Plan Climat Air Energie Territorial du Grand-Figeac.
Rappelant que le sujet de l'agriculture est quelque peu inhabituel pour une Communauté de Communes, le Président du Grand- Figeac a précisé que cette thématique relève d'un enjeu important au regard de sa place dans notre territoire rural. C'est pourquoi la Communauté de Communes s'est dotée, depuis plus de 2 ans, d'une commission « Agriculture » qui s'attache à s'occuper de son devenir.

Durant deux heures, Lydia & Claude Bourguignon, ingénieurs, ont présenté les issues de leurs travaux menés depuis 30 ans avec les agriculteurs pour « prendre soin de la Terre et nourrir les Hommes ».
Aux précis rappels sur les Lois biologiques, la vocation du Sol et les particularités de ce premier outil de travail pour les agriculteurs, se sont ajoutés des conseils pour développer des solutions pour une agriculture durable.
Des solutions techniques visant la modification de pratiques culturales (techniques de semis direct sous couverts végétaux, amélioration du contenu en matière organique, etc.), ou bien encore la nécessité de rendre ses lettres de noblesse à la pratique de l'agriculture et aux agriculteurs dans un contexte où le territoire du Grand-Figeac a vu notamment une perte de 50% des emplois agricoles en 20 ans…

La conférence s'est terminée par de nombreux et riches échanges avec les participants, manifestement très intéressés par la thématique abordée.

Conférence "Préserver la vie des sols pour développer une agriculture durable"
 
 
 

 

bouton haut de page

 

 

© COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU GRAND - FIGEAC - 2019   |   Plan du site   |   Tous droits réservés   |   Protection des données personnelles